Parc animalier & de loisirs

Centre d’accueil

Le trafic animalier est l’un des plus importants au monde et implique la détention illégale de nombreux animaux sauvages, la plupart du temps dans des conditions inadaptées. Les autorités de contrôle tel que les douanes, la gendarmerie ou l’Office Français de la Biodiversité permettent de saisir chaque année des milliers d’individus à poils, plumes ou écailles. Il faut ensuite trouver un lieu d’accueil pour tous ces animaux : spécialisés dans la faune sauvage et exotique, habilité d’un point de vue législatif, les parcs zoologiques entrent ici en jeu. Au Parc de l’Auxois, nous accordons une importance toute particulière à cette fonction de centre d’accueil, également dans le cadre d’abandon des Nouveaux Animaux de Compagnie par des particuliers et lors de prélèvements dans la nature d’Espèces Exotiques Envahissantes.

Quelques exemples

Tortues à temps rouges

Plus connues sous l’appellation « tortues de Floride », elles furent vendues en masse dans les animaleries durant les années 80-90. Mais très voraces et à cause de leur croissance rapide, nombreuses furent relâchées dans la nature où aujourd’hui encore elles concurrencent les espèces locales et créent un déséquilibre écologique. Les tortues parvenant à être pêchées ou issus de particuliers ne souhaitant plus les garder sont accueillies dans un bassin dédié au parc de l’Auxois.

Autruches

Si elles s’ébattent aujourd’hui paisiblement dans l’une des vastes plaines du parc, certaines de nos autruches n’ont pas toujours eu la vie si douce. Pour cause, elles furent littéralement laissées à l’abandon sans eau ni nourriture dans une ferme d’élevage française contraint de cesser son activité. A tel point qu’elles arrivèrent très mal en point dans l’Auxois mais ont pu retrouver avec un peu de temps une bonne santé.